F5KCN, son histoire

 

F5KCN est le résultat d'une longue histoire commencée fin 1991.

En effet, fin 1991, un groupe de cibiste décide de se réunir pour préparer l'examen radioamateur, la plupart ne se connaissent pas "de visu", ils ont juste déjà discuté ensemble en fréquence. Tous ont en commun la passion de la radio, et ils veulent passer l'examen. Un d'entre eux (Papy Geo, aujourd'hui F1IXK) s'est proposé pour faire le prof, il a les connaissances, bien qu'il n'ait jamais essayé d'être radioamateur. Un autre (Guy, aujourd'hui F1LYJ), a proposé de se réunir hebdomadairement chez lui, dans une pièce dont il ne sert pas. Tout débute ainsi, sans cadre associatif, avec des OM de formations et de niveaux techniques divers. La formation que Papy Geo donne se veut complète, il ne veut pas faire du bachotage. Pour le morse, c'est Raymond (aujourd'hui F8BPK), un ancien "des trans", qui s'en charge.

1995, un cercle de copain, s'est formé au fil du temps, certains sont partis, d'autres sont arrivés, la plupart ont maintenant leur indicatif, mais les réunions continues, chacun y échange ses idées et ses expérimentations. Guy, qui a continué à nous prêter sa salle jusque là, en à besoin. Personne ne veut arrêter, il nous faut quelque chose en remplacement, mais pour demander une salle à une mairie, il nous faut monter une association, les statuts du Groupe Radio Ariège Pyrénées sont donc déposés en juillet 1995. Une salle est gracieusement mis à la disposition du groupe, par la mairie de St Jean du Falga (commune de 2200 habitants). Les réunions restent hebdomadaires, le local est constitué de deux salles, une salle utilisée par d'autres associations les autres jours de semaines, une salle plus petite, réservé au GRAP, permettant d'entreposer le matériel radio.

Début 1997, les membres souhaitent faire des contests ensembles, pour s'amuser, le besoin se fait sentir de demander un indicatif, F5KCN nous est attribué (responsable André, F5IZK).

Mars 1997, le local est incendié, les auteurs ne sont pas retrouvés, peut-être voulaient t'ils s'en prendre à une autre association ? Tout le matériel récupéré au fil des années, ordinateur, ampli VHF, TX professionnel, récepteur de collection, ..., est détruit. Les auteurs de l'incendie n'ont vraisemblablement rien volés, le matériel "de récup" étant difficilement vendable, leur geste est peut être une vengeance de leur déception.
Dans tous les cas, le GRAP n'a plus de salle, la mairie hésite à la reconstruire, mais nous persistons à nous réunir, et passons un an dans le garage de Christian (F1NHN).

Fin 1998, la salle est refaite, nous réintégrons nos locaux, la mairie nous alloue généreusement une subvention exceptionnelle, pour nous "remettre sur pattes", après l'incendie que nous avons subit.
Nous décidons d'investir et argent dans un géné HF et un analyseur de spectre 100kHz - >1GHz.

Depuis le début, des OM sont partis, remplacés par d'autres, mais le même esprit est resté, et nous continuons à nous réunir, hebdomadairement...
Si vous passez par là, n'hésitez pas à venir dire bonjour.

 F5KCN  2002

 

Ecrivez au G.R.A.P. :