Devenez radio amateur


Le GRAP organise une formation à la licence radio amateur.

 

  Résumé : Le GRAP organise des séances de préparation à la partie technique de la licence radio amateur, s'il y a des demandes. Ces séances ont lieu au radio club (département 09).

 

 Pourquoi devenir radio amateur ?
Parce que l'on s'intéresse à ce qui est technique, pas forcément à tout, mais on aime bien s'amuser avec un ordinateur, un fer à souder, une scie à métaux, un manipulateur morse ou un micro.
Quand on aime les loisirs techniques, on peut par exemple fabriquer des robots, faire du modélisme, ou bien faire du radio amateurisme.
Ce loisir permet de toucher à beaucoup de domaines, en ayant pour fil conducteur la radio.

 

 Que peux t'on faire avec le radio amateurisme ?
C'est un loisir qui permet de faire beaucoup de choses, chacun l'utilise suivant ses point d'intérêts.
Les activités les plus récentes sont celles touchant à l'informatique, les principales sont:
- l'expérimentation WIFI : la norme haut débit 802.11 (11Mbs ou 54Mbs)
- l'APRS : suivie automatique du positionnement des radio amateurs (par GPS)
- la SSTV : échange d'images entre radio amateur
- des tas de modes spécifiques pour envoyer des données à l'autre bout de monde (PSK31...)
- le PACKET radio : un réseau de transmission de données qui se fait vieux (c'est lent), mais qui permettaient de s'échanger des messages (comme des mails) avant qu'internet soit démocratisé.
- la réception de satellites météo (Météosat...), bien que pour "écouter", on ne soit pas obligé d'être radio amateur
- ...

D'autres activités sont plus anciennes :
- contacter des radio amateurs à l'autre bout de la terre avec un micro (c'est la phonie)
- la même chose avec le MORSE (appelé CW)
- contacter des radio amateurs via des satellites (qui servent de relais)
- contacter des radio amateurs à bord de la station spatiale internationale ISS (il faut bien qu'ils se détendent à bord)
- faire partie de l'ADRASEC (association), pour aider la sécurité civile en cas de catastrophe

On peut tout acheter, mais on peut aussi tout fabriquer, il n'est pas rare de trouver des radio amateurs qui passent plus de temps à bricoler qu'à communiquer avec d'autres.
On peut réaliser :
- de simple interface entre l'ordinateur et l'émetteur
- des commandes de moteurs pour tourner ses antennes et suivre les satellites défilant
- fabriquer un émetteur (ça demande de bonnes connaissances en électronique)
- des antennes
- des pylônes télescopique (pour fixer les antennes)
- ...

Aucune activité n'est obligatoire, chaque radio amateur fait ce qu'il préfère.
Il y a tellement de domaines, que l'on peut pratiquer le radio amateurisme toute sa vie sans se lasser.

 

 Comment fait 'on pour être radio amateur ?
C'est très simple, on passe un examen, si on le réussit, on obtient un certificat d'opérateur, qui est valable à vie.
Ensuite, si on veut émettre, on paye une licence annuelle (comme quasiment tout loisir), on a alors un indicatif qui identifie chaque radio amateur. Les français ont un indicatif commençant par F, par exemple celui du radio club de St Jean du Falga est F5KCN.

 

 Est ce que c'est dur ?
Il y a 3 niveaux d'examen :
- le plus simple vérifie que l'on sait comment ça fonctionne. C'est à dire qu'il y a des questions de réglementation (sur quelles fréquences je peux émettre ?...), et quelques questions techniques simples (vérifier si son antenne est bien réglée, connaître les bases de l'électricité...).
- le second demande en plus de connaître les bases de l'électronique
- le troisième demande en plus de connaître le morse
S'il y a 3 niveaux, c'est que les plus "élevées " donnent droit à faire plus de choses que les autres. Le principe est que quelqu'un qui en sait plus sur le radio amateurisme, a la possibilité de faire plus de chose.

 

 Qu'apprend t'on au radio club ?
Nous pouvons vous aider à passer l'examen que vous voulez, suivant votre envie et votre motivation. Pour apprendre le morse, il faut apprendre tout ce qu'il y a avant, on peut faire des cours pour tous les niveaux. L'important est que cela vous plaise, c'est un loisir, ne l'oublions pas.

 

 Comment nous contacter ?
Par mail : f5kcn@ifrance.com
Par courrier : GRAP, mairie, 09100 St Jean du Falga
Tout simplement, en venant nous voir (on ne mange personne) : tous les mercredis à partir de 20h45, dans l'enceinte de la mairie de St Jean du Falga (local à droite de la mairie)

 

 Organisation :
Plusieurs personnes se partageront les cours, ce qui leurs permettra de mettre en commun leurs connaissances.
 Le but est de suivre les élèves jusqu'à leur passage de la licence.

 Les cours ont lieu tous les mercredis à 20h45.  


Exemples d'élèves RA au radio club :

 

 


 Cédric

 

Avant de commencer les cours, il avait pratiqué la CB.

Avril 2009, il commence les cours avec Michel (F1TFX)

Mars 2011, il réussit l'examen F4, et devient F4GQI


 Alexandre

 

Avant de commencer les cours, il ne connaissait rien à la radio.

Décembre 2008, il commence les cours avec Michel (F1TFX)
 Pris par ses études, il ne peut pas toujours être assidu.

Novembre 2012, il réussit l'examen F4, et devient F4HDE


 Aziz

 

Avant de commencer les cours, il avait pratiqué la CB.

Décembre 2008, il commence les cours avec Michel (F1TFX)
Décembre 2009, il abandonne les cours sans passer l'examen.
Fin 2010, il se remet à travailler la licence, principalement tout seul

Avril 2011, il réussit l'examen F4, et devient F4GQS
l


 Bernard

 

Avant de commencer les cours, il avait pratiqué la CB.

Décembre 2008, il commence les cours avec Michel (F1TFX)
Il abandonne les cours mais reste présent au radio club.
 


Jean

 

Avant de commencer les cours, il avait pratiqué la CB, il a également été "radio" dans l'armée et connaît le morse.

Décembre 2008, il commence les cours avec Michel (F1TFX)


 Richard


 

Avant de commencer les cours, il avait pratiqué la CB.

Septembre 2005, il commence les cours avec Michel (F1TFX)

Août 2006, il obtient la licence F0 (F0FGU), et travaille la F4.

Janvier 2007 : bien qu'apparemment prêt, il échoue à l'examen F4, mais ne se décourage pas et continue à travailler l'examen.

Février 2007 : il retente, mais échoue de nouveau à l'examen F4. Il ne se décourage pas et continue à travailler l'examen.

Avril 2007 : il réussit l'examen F4, et devient F4FGU, après avoir travaillé depuis le début avec Michel (F1TFX)

Avril 2009 : il réussit l'examen F8, et devient F8FGU, après avoir travaillé tout seul le morse


Myriam


 

Avant de commencer les cours, elle ne connaissait rien de la radio.

Fin 2002, elle commence à "bûcher" chez elle avec des cours trouvés sur internet, et vient poser des questions au radio club sur ce qu'elle ne comprend pas.

Juin 2003, elle obtient l'examen F0, mais ne demande pas d'indicatif. Elle commence alors les cours avec papy Geo (F1IXK).

Juillet 2004, elle obtient l'examen F4, mais ne demande toujours pas d'indicatif.

Mars 2005, elle obtient l'examen F8, après avoir travaillé le morse sur ordinateur, avec l'aide d' André (F5IZK).

En avril 2005, elle obtient son indicatif (F8EGB).

 


Pour ceux qui n'habitent pas en Ariège, voici quelques conseils, documents et QCM pour préparer la licence F0 (la plus facile).

L'examen est constitué de 3 classes de licence, chacune donnant droit à plus ou moins de possibilités.
La plus simple est la classe 3 (novice) appelé F0.
C'est celle que nous vous conseillons de passer en premier, vous pourrez toujours passer les autres par la suite si vous le voulez .

 Passer l'examen coûte 30. Une fois qu'on l'a réussit, on l'a à vie, par contre, pour pouvoir émettre, il faut un indicatif, qui coûte 46 euros par année civile.

 La F0 (= classe3) peut s'apprendre seul, mais il est préférable d'avoir des contacts avec un radio club pour répondre au questions que vous vous posez, et pour se motiver.
 Si vous ne connaissez rien à la radio, il est indispensable d'aller voir un radio club, au moins pour que vous appreniez un minimum de vocabulaire et de principe. Mais en général, lorsque l'on souhaite passer un examen RA, on a déjà fait de la cibi, ou on connaît un peu. 

Pour la F1 (=classe 2), si vous n'avez pas fait d'études techniques, ne vous y lancez pas seul, vous vous écoeurerez.
Nous avons vu certaines personnes apprendre seule, et  arrêter après avoir échoué à l'examen (même la F0), c'est ce qu'il ne faut pas faire.
 D'abord passer la F0 quand on est prêt, et continuer progressivement.
 Lorsque l'on échoue, son amour propre en prend un coup et on a tendance à arrêter, surtout si on n'a pas déjà un pied dans le radioamateurisme en étant F0. Si on est tout seul et que personne ne vous explique vos erreurs, c'est pus dur.
 Ne vous lancez dans la F1 qu'après avoir eu la F0.

La F5 (= classe 1) est la F1 plus le morse, celui ci n'est plus obligatoire pour trafiquer en France, sauf si on veut faire du morse manuellement (pas avec un ordinateur). Anciennement, il était obligatoire pour pouvoir accéder aux bandes décamétriques (inférieures à 30MHz)

 Le temps nécessaire pour être prêt à passer l'examen dépend de chacun, de son niveau d'étude, du type d'étude que l'on a fait, de sa faculté à apprendre, ou de son expérience de la radio.
 Ce qu'il y a de sur, c'est qu'il n'y a pas besoin d'avoir le bac, il faut surtout être intéressé.

 
Si vous voulez trouver des cours et questionnaires très bien fait, allez sur :

 http://perso.wanadoo.fr/f5axg/  sélectionner EXAM'1

 http://f6kgl.f5kff.free.fr sélectionner formation

Je met le cours de f5kff-f6kgl-f6gpx en lien, mais mieux vaut aller sur le site pour avoir la dernière version.

Vous pouvez vous anhtrainer à l'examen su rle site de l'ANFR : http://amatpres.anfr.fr/presentation.do?reqCode=presentation

Vous trouverez d'autres cours, QCM, mais aussi des information diverses comme une liste de radio club (non exaustive et pas forcément à jour) proposant des cours, sur le site du REF-Union, à l'adresse suivante : http://cnfra.ref-union.org/
C'est ce site qu'il faut aller voir en premier.

Le REF UNION est l'association qui représente les radio amateur devant l'administration.

L'examen F0 est surtout du bachotage, il faut apprendre la réglementation et un peu de technique, il y a peu de chose à expliquer, c'est surtout du part coeur.

Il faut se souvenir qu'une bonne réponse donne 3 points, une mauvaise réponse enlève 1 point, alors que ne pas répondre ne fait pas perdre de points.
Donc quand on est pas sur, il vaut mieux sauter la question sans répondre.

 

Le plus dur à retenir est la liste des préfixes des pays, les bandes de fréquences, et les modes de modulations.

Pour les modes de modulation : F3E....
chaque chiffre et lettre ont une signification , une fois qu'on les sait, on les retrouve.

Pour les bandes de fréquences et les préfixes, il faut apprendre, et ne pas trop compter sur le hazard.

Au final, on ne peut pas faire beaucoup d'impasse.

Il ne faut pas se décourager pour autant, le but est juste d'avoir la moyenne, il faut s'entraîner à faire des QCM avec un peu plus que la moyenne, avant d'aller à l'examen (il y a toujours le stress en plus).

 Vous pouvez aussi tester avec le minitel des examens blancs (36 14 AMAT), mais c'est payant.

 

 F5KCN  2011

 

Ecrivez au G.R.A.P. :